FRANCESCA PENSERINI – Dessein d’origine

 

Francesca Penserini fait partie des artistes qui se définissent comme « penseurs » d’une matérialité transcendée.  Elle a amorcé son parcours artistique comme conceptrice d’éléments fondateurs évoquant des images ancestrales, où l’archétype porteur ne se définit pas dans l’immédiat.  Puis, elle aborde, comme sculpteure, la volumétrie du corps, où s’unissent des figures primordiales, afin d’incarner la causalité physique et philosophique de l’humain.  À force de patients passages de craie et de lame, le corps et la pensée deviennent un ensemble qui oscille entre le mystère et la réalité.

Par la suite, l’artiste a orienté ses travaux vers l’expansion de la nature.  Elle apparaît attentive à la cueillette des transformations, illustrant le dynamisme du réel et du magique en constante mutation.  La créatrice se soucie de transformer l’évident vers des formes surprenantes de cohésion.  Le mouvement qui se dégage de sa production semble intimement lié à la nature, comme un mystère du devenir, comme un détail de l’origine.  Le procédé qu’elle emprunte, lent et constant, capte l’essentiel de la beauté cosmique, en une évocation intérieure de la pensée profonde.  Dans ses dessins attentifs et raffinés, l’artiste se laisse transporter par des scénarios à grands effets scéniques.  Elle recrée ainsi les appartenances des éléments et de la matière, dans des détails choisis et structurés.

Les plus récentes œuvres de Francesca Penserini permettent d’observer sa recherche du sens de la limite, celui qui détermine la vie dans son parcours.  La symbolique graphique cueille le détail de la condition humaine dans le passage entre le temps et son terme.  L’artiste nous oblige ainsi à accomplir une introspection sur les cycles de vie et leur finitude qui toutes deux conditionnent inexorablement, notre voyage terrestre.

 

Ives Celli, Dessins d’Origines, San Leo, Italie, 4/7/2013